Vive la bouffe
le magazine




article

Connaissez-vous la camerise du Québec?

Cet été, mettez le cap sur les découvertes locales avec des produits du terroir moins connus qui méritent une place de choix dans votre assiette pour apporter de la diversité et de nouvelles saveurs ! La camerise, ce petit fruit bleu de forme allongée qui pousse à l’état sauvage dans les forêts du nord du Canada, fait partie de ces aliments délicieux qui gagnent en popularité depuis quelques années pour son goût unique et sa polyvalence en cuisine. L’engouement pour cette baie est tel que plusieurs agriculteurs la cultivent maintenant en sol québécois et connaissent un fort succès !
Portrait de ce joli et curieux petit fruit bleu en trois temps.
1. La camerise du Québec, c’est quoi ?
Depuis 2007, le Québec cultive des camérisiers majoritairement au Saguenay–Lac-Saint-Jean. En plus d’être résistants et de fournir un bon rendement, ces arbustes sont peu enclins à contracter des maladies et n’ont pas vraiment de prédateurs, en dehors des oiseaux lorsque les baies sont mûres. Sa culture s’effectue donc la plupart du temps de manière raisonnée ou biologique.
Du côté de son apparence, la camerise, désignée aussi par le nom de chèvrefeuille comestible, est une petite baie de forme ovale et allongée. Son enveloppe bleue renferme une chair pourpre et juteuse avec de très petites graines à peine perceptibles à la dégustation. En bouche, son goût est assez unique et complexe, rappelant un mélange de cassis, de bleuet et de framboise avec une pointe de mûre, de nectarine, de prune et de rhubarbe. Des saveurs intéressantes qui peuvent être exploitées de mille et une façons en cuisine : tartes, muffins, gâteaux, confitures, smoothies, vinaigrettes, chocolat, crème glacée ou sauces pour accompagner les viandes.
2. Un aliment aux multiples bienfaits
Sucrée et acidulée, cette baie fait l’unanimité à table chez les petits comme les grands, tout comme du côté des chefs, qui en raffolent pour créer des recettes gastronomiques au goût de chez nous. En plus de son goût irrésistible, la camerise possède d’innombrables bienfaits. Composée à 83 % d’eau, elle contient, par portion de 100 g, 60 calories, 14 g de glucides, 3 g de fibres alimentaires et 1 g de protéines. Elle est également une source d’acides aminés, de vitamines A et C et de polyphénols, pouvant aider à prévenir plusieurs maladies chroniques, certaines formes de cancers ainsi que les maladies cardiovasculaires et neurodégénératives. Pas mal pour une toute petite baie !
3. Petit fruit à l’avenir prometteur
En plus d’être délicieuse et bourrée d’antioxydants, de fibres et de vitamines, la camerise se cultive parfaitement dans notre climat nordique et permet une production biologique. Des qualités remarquées et recherchées par les producteurs à travers le Québec, qui s’intéressent de plus en plus à la culture de ce petit fruit nordique. Avec des arbustes qui gagnent en maturité un peu partout dans la province, cette culture est vouée à une croissance certaine. Même nos voisins du Sud ont commencé à s’y intéresser et à en importer !
Vous pouvez vous aussi contribuer à mettre ce produit d’ici sur la carte en vous procurant dans nos magasins des camerises surgelées à l’année ou bien fraîches pendant la saison, soit au mois de juillet. Restez l’affût !

Vous aimerez aussi

article

5 desserts simples et rapides parfaits pour l’été

article

5 desserts simples et rapides parfaits pour l’été


recette

Salade grecque de souvlaki de Stefano

recette

Salade grecque de souvlaki de Stefano


article

Poissons et fruits de mer: comment faire de meilleurs choix?

article

Poissons et fruits de mer: comment faire de meilleurs choix?


recette

Un bar à nachos facile et délicieux pour passer les surplus de brisket

recette

Un bar à nachos facile et délicieux pour passer les surplus de brisket


astuces

Conseils de pro pour réussir vos viandes fumées au barbecue

astuces

Conseils de pro pour réussir vos viandes fumées au barbecue


astuces

Guide de cuisson des grosses viandes

astuces

Guide de cuisson des grosses viandes


recette

Les meilleurs œufs bénédictine au homard, selon Stefano

recette

Les meilleurs œufs bénédictine au homard, selon Stefano